Actualités cyclisme-decathlon-alltricks

Décathlon rachète Alltricks

, par Fabien Soyez

Afin de continuer à se développer et occuper le marché du cycle, Décathlon acquiert la majorité du capital d’Alltricks, spécialiste français de la vente sur Internet de vélos et matériel pour cyclistes. Pour cette start-up, c’est l’occasion d’accélérer sa stratégie ominicanale, notamment son réseau de boutiques physiques.

 

Avec 315 points de vente en France (et plus de 1 560 à l’international), Décathlon cherche un second souffle. Pour continuer à se développer dans l’Hexagone et “rester le principal partenaire de jeu de tous les acteurs du sport”, le géant de la distribution de produits sportifs a élargi son champ d’activité en devenant l’actionnaire majoritaire d’Alltricks, champion français de la vente par Internet d’articles pour cyclistes.

Dans un communiqué, Décathlon explique (sans préciser le montant du rachat) avoir racheté les actions détenues par les fonds PartechPartners, EntrepreneurVenture, 123IM, Sonorfi, Financière de la Gommerie et l’ensemble des “business angels” d’Alltricks. Sans préciser la proportion des parts acquises au cours de cette opération, le groupe indique que  Gary Anssens, fondateur et CEO d’Alltricks, conservera “une part significative du capital”, et sa start-up gardera “une autonomie totale”.

 

Décathlon vise les passionnés du cycle

Pour Décathlon, outre l’occasion d’accélérer sa présence sur Internet et son activité de e-commerce, il pourrait ainsi s’agir d’une occasion de toucher un autre public de sportifs, plus exigeant en matière de vélo, et dont l’offre de la société nordiste ne convient pas forcément  : “Notre volonté première, depuis toujours, est de satisfaire les sportifs, de tous niveaux. Et, parmi eux, les cyclistes et les coureurs car nous partageons avec eux cette passion du vélo et de la course à pied. Notre envie de coller à leurs attentes est si forte qu’elle nous pousse aujourd’hui à évoluer encore, à nous transformer pour répondre à toutes leurs envies, à tous leurs besoins”, explique Arnaud Gauquelin, président de Décathlon France.

En devenant l’actionnaire majoritaire d’Alltricks, le groupe devrait ainsi profiter de ce réseau, qui collabore avec la plupart des marques du cyclisme ; ce qui lui permettra de mieux concurrencer son rival Intersport, ainsi que les distributeurs spécialisés (comme Culture Vélo), dans un marché dépassant les 2 milliards d’euros en France.

 

alltricks

 

Alltricks accélère sa stratégie omnicanale

De son côté, Alltricks devrait pouvoir accélérer sa stratégie de développement. La start-up, qui s’est imposée en dix ans comme le leader français du matériel pour cyclistes vendu en ligne, et qui fournit un millier de magasins indépendants en vendant sur son site des produits propres ainsi que des articles proposés par d’autres vendeurs, a récemment lancé une stratégie omnicanale. Elle a ouvert en 2018 des boutiques en propre ou en franchise. Elle compte actuellement trois points de vente : deux en propre à Coignières (Yvelines) et Issy-Les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), et un franchisé à Saint-Mitre-les-Remparts, dans les Bouches-du-Rhône.

Pour la jeune entreprise, qui visait encore récemment une quinzaine d’ouvertures de magasins d’ici 2022 (en majorité en franchise), le fait de s’adosser au géant international Décathlon devrait lui permettre de développer son réseau de boutiques beaucoup plus rapidement. Les 315 magasins du groupe nordiste pourront en outre lui servir de points de collecte. “Au cours de ces dernières années, nous avons été sollicités par plusieurs acteurs pour des scenarii de rachat, de fusion, de partenariat stratégique. Mais au fond, avions nous envie d’un mariage avec un autre que Décathlon ? Clairement non ! Avec Décathlon, nous choisissons un partenaire expert et passionné qui garantit à Alltricks la pérennité de son ADN et qui accélèrera notre développement Web et omnicanal”, conclut Gary Anssens.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires