Actualités monop_Facade-web

Groupe Monoprix : “2015 a été un record en nombre d’ouvertures”

, par Innocentia Agbe

Monoprix souhaite amplifier son développement en franchise. Cela concerne en particulier* son enseigne Monop’, spécialisée dans la proximité. Un segment porteur mais aussi très concurrentiel. Dominique Benoit, directeur franchise et immobilier, nous en dit plus sur la façon dont sont accompagnés les candidats.

 

 Comment sont pensées les gammes de produits au sein des Monop’ ?

Il y a trois types, plus ou moins développés selon les points de vente : la restauration sur place ou à emporter, c’est-à-dire les sandwichs, salades, plats cuisinés proposés quasi exclusivement via la marque Monop’daily. On retrouve aussi le dépannage alimentaire, comme les conserves. Puis ce qui concerne l’hygiène et la beauté. On joue avec ces différentes catégories en fonction de la situation géographique. Dans certains quartiers résidentiels, la partie épicerie-dépannage sera plus importante tandis que dans les endroits touristiques ou très tertiaires, la restauration sur place ou à emporter sera davantage développée.

 

Quelle part prend chaque catégorie dans le chiffre d’affaires ?

C’est très compliqué de répondre à cette question, par exemple la restauration sur place ou à emporter peut varier de 10 à 40 %. Aucun point de vente n’est identique.

 

Le succès dépend donc notamment de l’adéquation entre l’offre proposée et la clientèle de la zone géographique. Travaillez-vous sur ce sujet avec le franchisé ?

C’est tout à fait fondamental. Nous regardons son projet, nous faisons une étude de marché fine et le franchisé en réalise aussi une de son côté. Puis, nous croisons les données pour définir le potentiel. À partir de là nous bâtissons ensemble une offre. C’est une assistance importante car c’est la clé du succès. Nous y passons donc beaucoup de temps avec le franchisé, notamment pour qu’il adhère au résultat et en soit persuadé. Et aussi pour qu’il sache gérer son offre. Nous réalisons le plan du magasin avec lui. Nous avons un bureau d’études intégré. Le franchisé nous donne son avis, surtout s’il connaît déjà le métier. Il y a des points où nous allons l’entendre et d’autres où nous serons inflexibles car certains éléments sont indispensables au concept. Par exemple, nous avons eu le cas d’une personne qui ne souhaitait pas vendre les sandwichs Monop’daily mais les fabriquer elle-même. Dans ce cas-là, nous ne pouvions pas nous associer avec lui. C’est un des éléments clés de la marque.

 

Comment se passe la formation ? Quel est son but ?

Généralement, les franchisés passent une semaine à 15 jours en magasin, en dehors de la mise au point du projet, afin de comprendre un peu la vie d’un point de vente. Ils voient comment on le gère, ils apprennent à maîtriser le système de gestion, les commandes ou encore les caisses.

 

Vous avez été racheté par le groupe Casino. Cela vous apporte-t-il quelque chose ?

Cela nous apporte une puissance en ce qui concerne la centrale d’achat et tous les produits nationaux. On avait déjà cette puissance mais elle s’est accrue avec le rachat à 100 %. On a en plus une présence territoriale qui permet de jouer avec les différentes marques et concepts pour bien couvrir tous les aspects de la distribution alimentaire dans un même groupe. Nous n’avons jamais fait de périphérie alors que c’est un de leur point fort. Cela nous apporte également une puissance financière qui permet de continuer à nous développer. 2015 a été un record en nombre d’ouvertures aussi grâce à cela. [Le groupe a effectué 78 ouvertures tous concepts confondus** sur un parc de 600 points de vente, Ndlr].

 

 

Repères

Chiffre d’affaires, groupe Monoprix : 4,2 milliards d’euros en 2014

Monop’ :

Nature du contrat : Franchise

Durée : 5 ans

Droit d’entrée : NC

Redevances : NC

Investissement global : NC

Superficie : À partir de 300 mètres carrés

 

*Le groupe souhaite également développer son enseigne bio, Naturalia qui compte actuellement 137 points de vente dont 4 en franchise.

**Le groupe comprend six enseignes, Monoprix, Monop’, Monop’daily, Mono’beauty, Monop’station et Naturalia.

 

Innovation, développement, rentabilité, l’intégralité de cette interview est à retrouver dans L’Officiel de la franchise de mars.

Avatar

Innocentia Agbe
Journaliste pour L'Officiel de la Franchise


Sur le même thème