Actualités lcb_rayon2-638x361

Les Comptoirs de la Bio rachètent deux magasins Monde Bio et accélèrent sur le recrutement d’adhérents

, par Nicolas Monier

L’enseigne poursuit ses opérations de croissance externe avec la volonté d’aller vers une ouverture par semaine pour le reste de 2021.

Le marché de la bio se consolide de plus en plus. C’est sans doute le bon moment pour les candidats souhaitant se lancer sur ce marché. Dernière opération en date, le rachat de deux magasins Monde Bio (à Davezieux en Ardèche et à Salaise-sur-Sanne en Isère) par l’enseigne Les Comptoirs de la Bio. Depuis le début d’année, quelques 19 nouveaux adhérents (ralliements et ouvertures) ont rejoint la marque fondée par Philippe Bramedie. Ce rachat de deux entités Monde Bio par un adhérent Les Comptoirs de la Bio démontre le souhait du groupement d’accélérer son développement sous enseigne.

“Les équipes sont d’ores et déjà à l’œuvre pour opérer la transformation des bâtiments dans les semaines à venir”, explique la marque.

À LIRE AUSSI : Naturalia, Allon Zeitoun : “il n’y a pas de profil type chez nos franchisés !

Cette reprise est un signal fort envoyé aux potentiels candidats car entre ralliements, ouvertures et futurs rachats, l’enseigne a pour objectif d’une ouverture par semaine (en moyenne) pour le reste de l’année. “Avec la volonté de porter le groupement à 200 adhérents d’ici fin 2021- début 2022”, poursuit l’enseigne.  Pour mémoire, sur le début de l’année, Les Comptoirs de la Bio ont annoncé l’arrivée de deux anciens adhérents de Biomonde (Bio Veyre à Marseille et Bio Comices à Argelès-sur- Mer), un nouvel adhérent à Chaumontel dans le Val d’Oise, mais aussi le ralliement des huit magasins Le Marchand Bio dans les Alpes-Maritimes et le Var. Du côté des ouvertures, Les Comptoirs de la Bio ont inauguré leur premier concept urbain en ouvrant un magasin dans le 8ème arrondissement de Lyon, ainsi que leur tout 1er point de vente en Seine-et-Marne, à Pringy.

À LIRE AUSSI : Pierrick de Ronne : “Le futur sociétaire doit porter dans ses tripes les engagements de Biocoop”

En mars dernier, Christophe Choquet, porte-parole de l’enseigne Les Comptoirs de la Bio, nous expliquait rechercher des candidats dans les zones péri-urbaines, retail park et centre-ville. Avec une attention particulière pour Paris, Lyon, Marseille, Lille, Rennes, Bordeaux, Nantes, Strasbourg, Reims, Nancy, Metz.

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Sur le même thème