Actualités franchiseexpo-web-2016-638x361-638x361

Véronique Discours-Buhot : “Il y a un manque de considération de la part des politiques pour ce modèle”

, par Camille Boulate

L’édition 2021 de Franchise Expo Paris s’est tenue fin septembre. L’occasion pour la déléguée générale de la Fédération Française de la Franchise, Véronique Discours-Buhot, d’en tirer un premier bilan.

Comment s’est déroulée cette édition particulière de Franchise Expo Paris ?

Nous étions vraiment très contents. Il était très important que le salon se tienne. C’est l’un des premiers salons qui s’ouvraient après la Covid-19, avec le pass sanitaire. Bien sûr, il y avait toujours, en arrière-plan, des inquiétudes. Mais, avec le contexte, nous sommes très contents de voir qu’un nombre conséquent d’exposants étaient présents et que le visitorat a été au rendez-vous. Au total, 25 000 personnes sont venues sur Franchise Expo Paris et 513 exposants étaient présents.

À LIRE AUSSI : Medef :  “Le pass sanitaire doit durer le moins longtemps possible” 

Au niveau de la qualité des visiteurs, êtes-vous satisfaite ?

Nous avons eu 79 % des participants qui étaient vraiment là pour créer leur entreprise. Il y a donc eu une vraie qualité du visitorat, et cela reste l’avis de tous les exposants. Tous nous ont confié avoir eu des profils qualifiés venus sur le salon. Plus que les autres années. Cela s’explique : d’abord, il y a eu un certain nombre de personnes qui avaient mis leur projet en stand-by pendant la crise et qui attendaient la tenue du salon pour finaliser leur projet. On pense aussi qu’il y a eu beaucoup de visiteurs qui se posaient la question de l’entrepreneuriat en franchise et qui se sont intéressés à ce modèle pour diverses raisons depuis la crise. D’où leur présence sur le salon. Autre aspect intéressant sur cette édition : 6 % des visiteurs étaient venus pour devenir franchiseur. Et 49 % du visitorat venait de province. Pour tous ceux qui s’interrogeaient sur la volonté des visiteurs à se déplacer sur les salons après la crise, la réponse est oui. Alors, cela est peut-être propre à la franchise car il s’agit un modèle très vertueux pour s’installer en région. Mais ce sont autant de signes positifs pour nous.

À LIRE AUSSI : Sylvie Gaudy :  “En 2022, Franchise Expo Paris se tiendra en mars !” 

Lors de la tenue du salon, vous déploriez le fait que les personnalités politiques, et notamment du gouvernement, ne se soient pas déplacées. Comment l’expliquer ?

Tout d’abord, nous sommes vraiment heureux que Geoffroy Roux de Bézieux se soit déplacé pour visiter le salon et qu’il soit venu à la remise des Rubans de la franchise. C’est un signe important pour nous que le président du Medef ait pris le temps de venir voir et soutenir des entrepreneurs, qui ne sont pas des ‘sous-entrepreneurs’. Mais je déplore effectivement qu’aucun membre des ministères ne soient venus sur ce salon qui était clairement celui de la relance. Car la franchise est un modèle d’entrepreneuriat qui fonctionne et fournit un vrai savoir-faire. Il y a un manque de considération pour la franchise qui est pourtant un modèle vertueux et idéal pour la relance. Cela permet à beaucoup de gens de devenir entrepreneur en minimisant le risque grâce à un business model éprouvé. On aurait donc espéré un signe des pouvoirs publics

À LIRE AUSSI : Devenir franchisé : un tremplin après un échec entrepreuneurial ? 

Comment expliquer ce manque de considération ?

C’est probablement dû à une méconnaissance de la franchise. Ce n’est pourtant pas faute d’en expliquer les vertus. Je pense aussi que la franchise souffre encore de pas mal d’idées reçues. C’est pourtant un modèle idéal dans le cadre de la relance car il assure la formation des entrepreneurs et permet de redynamiser les territoires.

Quand aura lieu le prochain salon Franchise Expo Paris ?

Nous avons choisi de reprendre les dates historiques du salon, qui se déroulera du 20 au 23 mars 2022. Il s’agira de la 40e édition mais aussi du 50e anniversaire de la Fédération Française de la Franchise. Nous espérons que la majorité des enseignes nous rejoindrons pour célébrer ces évènements.

À LIRE AUSSI : En 2020, la franchise affiche une baisse historique de 5,8 % de son chiffre d’affaires 

 

Camille Boulate

Camille Boulate


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires