Analyses Format WEB  (59)

Enseignes de bricolage : les Français ont retrouvé le manuel

, par Nicolas Monier

Télétravail, confinements successifs, couvre-feu sont autant d’éléments qui ont largement contribué à la bonne santé du secteur du bricolage. Nos concitoyens ont découvert ou rédecouvert leur intérieur avec la volonté de le restaurer et de l’embellir. Les perspectives pour 2021 sont bonnes. Tous les voyants sont donc au vert pour se lancer.

près avoir lancé massivement des drives tout en ayant eu l’autorisation d’ouvrir leurs portes en période de confinement, les enseignes du secteur ont enregistré de belles performances en 2020. Elles ne devraient pas fléchir sur l’année en cours. “Cette tendance forte, couplée à un effet de transfert des dépenses de loisirs (spectacles, voyages, etc.) des ménages vers les biens d’équipement, a dopé l’activité des détaillants spécialisés en 2020 (+ 3 % en valeur)”, explique Xerfi dans l’une de ses récentes études. Avant d’ajouter : “dans ce contexte, les ventes d’articles de bricolage se sont envolées depuis le mois de mai 2020 et ont permis de rattraper le manque à gagner des mois de mars et avril. Après avoir progressé de 4 % en 2020, le marché du bricolage restera donc orienté à la hausse en 2021 (+2 %).” Dans un tel contexte, et sans surprise, les enseignes auront accéléré sur le déploiement de leur solution digitale.

L’e-commerce en force

Contraintes et forcées, certaines ont été mises au pied du mur. “Nous avons gagné une année sur notre feuille de route. De manière générale, tout s’est accéléré. Le CA réalisé sur nos sites d’e-commerce a été multiplié par sept. Si aujourd’hui, la part du digital représente 6 % de nos revenus, elle devrait monter entre 12 et 15 % d’ici 2025”, explique Anne Lafitte-Maïquès, à la tête de deux Bricomarché (Les Mousquetaires) et en charge de la formation des futurs chefs d’entreprise et des RH métier équipement de la maison au sein du groupement. Même enthousiasme au sein du groupe Mr.Bricolage. Sur l’année écoulée, l’enseigne aura enregistré un volume d’affaires global d’un peu moins de 2,2 milliards d’euros, en progression de 11,7 % à magasins comparables. Sur la période, le groupe aura ouvert 76 nouveaux points de vente dont 9 pour l’enseigne Mr.Bricolage. L’année 2020 signe également l’arrivée de 64 nouveaux affiliés et 3 magasins sous enseigne Les Briconautes. “Avec 95 % des magasins Mr.Bricolage connectés à la plate-forme e-commerce, et une hausse de 45 % du nombre de visiteurs uniques, la stratégie du groupe orientée web-to-store a largement fait ses preuves en 2020.  Ainsi, les ventes générées sur le site mr-bricolage.fr ont doublé et le retrait 2h a quadruplé en 2020 par rapport à 2019”, explique Philippe Cibois, directeur concept et développement Mr.Bricolage.

Vous avez envie de vous lancer en franchise dans le secteur du bricolage ? Retrouvez la suite de cet article et toutes les informations nécessaires sur ce marché porteur ses opportunités en franchise dans notre fiche thématique !

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Plus d'informations sur ce réseau :

brico marché

BRICOMARCHE

Avec ses cinq univers, chaque point de vente Bricomarché est conçu pour s’intégrer dans son lieu d’implantation, généralement une ville moyenne de moins de 50 000 habitants.

  • Apport :
    100000
  • Implantation :
    672

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires