Actualités King Jouet

King Jouet réalise désormais 10 % de son CA grâce au digital

, par Nicolas Monier

Alors que la hausse d’activité se poursuit dans le secteur du jouet, l’enseigne King Jouet confirme les bonnes performances du marché. La période de Noël sera un marqueur de référence durant cette année si particulière.

“Les enjeux sont importants puisque dans le jouet, l’activité est très saisonnière, avec plus de 50 % du chiffre d’affaires réalisé sur les 3 derniers mois de l’année. Nous avons également la chance d’avoir pu rattraper les pertes occasionnées par la fermeture de nos magasins pendant le confinement”, note Philippe Gueydon, directeur général de King Jouet. À la mi-mai, la marque avait vu son activité chuter de 25 % avant d’inverser progressivement la tendance. Sur le mois de septembre, le rebond s’est affiché à + 12 % tandis que globalement la progression annuelle s’établit pour le moment à +2,5 %.

 “Nous espérons que la situation sanitaire nous permettra de finir l’année dans la bonne dynamique sur laquelle nous surfons actuellement mais nous n’avons pas pour habitude de fanfaronner et, compte tenu du contexte très incertain, nous sommes d’autant plus prudents”, explique le directeur général. L’enseigne remarque, qu’en ce début de mois d’octobre, son CA a augmenté de + 25 % par rapport à l’année dernière. “Nous constatons également que 50 % de nos clients ont anticipé leurs achats de Noël par crainte de ne pas avoir le bon jouet dans cette période compliquée”, remarque Philippe Gueydon.

A LIRE AUSSI : Hausse d’activité de 15 % pour le marché du jouet depuis le déconfinement

“Pendant le confinement, notre panier moyen, exclusivement digital , cela va sans dire, était d’un peu plus de 48 euros. Sur le mois de septembre qui vient de s’écouler, mais c’est toujours un mois où les achats sont de plus petites valeurs, il était de 35 euros”, poursuit Philippe Gueydon. Aujourd’hui, 10 % du chiffre d’affaires de l’enseigne est lié au digital. Pendant le confinement, King Jouet a vu son activité digitale bondir de + de 65 %. Accentuer la partie digitale se conjugue avec le retrait en magasin ou le retrait sans contact. “Nous souhaitons aussi accentuer le retrait dans les magasins locaux pour mieux répartir l’effort logistique comme la réduction de l’empreinte carbone”, explique le directeur général de King Jouet.

Pour mémoire, à la fin du mois d’août, King Jouet avait mis la main sur son concurrent Maxi Toys. Au total, 127 magasins devaient être conservés. À ce stade, l’objectif pour Maxi Toys est de réussir sa fin d’année. Dans cette perspective, la holding de King Jouet s’est portée garante auprès des fabricants en marchandises de Maxi Toys pour que ce dernier puisse réaliser auprès d’eux le réapprovisionnement nécessaire”, poursuit Philippe Gueydon.

A LIRE AUSSI : King Jouet met la main sur son concurrent Maxitoys

Avatar

Nicolas Monier


Sur le même thème