Actualités Monkey-market-officiel-de-la-franchise

Le foodcourt Monkey Market (Pitaya) se déclinera en franchise

, par Nicolas Monier

Face à l’engouement pour la street-food et pour coller au plus près des tendances actuelles de consommation, GK Invest vient d’inaugurer un nouveau flagship à La Défense.

GK Invest, maison mère de l’enseigne Pitaya, accélère sur les nouveaux formats de street-food. Après Anjha et Poké Thaï, le groupe vient d’inaugurer Monkey Market, son nouveau flagship, un foodcourt implanté à La Défense Westifield Les 4 Temps. D’une surface totale de 400 m2 comprenant cuisines, chambres froides, vestiaires, il offrira 135 m2 de surface commerciale. Il regroupera trois des enseignes du groupe : Pitaya (cuisine thaïlandaise), Anjha (street-food indienne) et Poké Thaï (pokés bowl d’influence hawaïenne et thaïlandaise). Au premier trimestre 2023, ce modèle sera décliné au centre commercial Mériadeck à Bordeaux, en succursale. Toutefois, GK Invest compte aussi déployer son nouveau concept en franchise :

“Ce sera le cas à Mulhouse où notre franchisé Pitaya ouvrira un foodcourt en face de son restaurant et regroupera, de son côté, nos marques Anjha, Poké Thaï et Smash Smash [enseigne de burgers]. L’ouverture est également prévue pour le premier trimestre 2023”, annonce Olivier Gérardin, directeur général du réseau Pitaya.

À LIRE AUSSI : En face des dark kitchens, The Original Food Court joue la sécurité

Pour le porteur de projet, il s’agira de prendre la licence de marque Monkey Market puis de devenir franchisé de plusieurs marques du groupe. Pour lancer son nouveau concept, GK Invest cible les quinze plus grandes villes de France. Si pour le moment le groupe reste discret sur le montant des droits d’entrée de la licence de marque, elle estime qu’il faudra compter entre 3 600 euros et 4 200 euros (agencement, travaux, etc.) le mètre carré pour implanter le nouveau foodcourt. “Bien évidemment, nous proposerons Monkey Market en priorité à nos franchisés pour leur permettre de monter en puissance dans le réseau”, poursuit Olivier Gérardin. On le voit, avec ce nouveau concept, la maison mère de Pitaya veut clairement accélérer sur la street-food en surfant sur l’engouement pour les cuisines du monde. Il s’agit d’assurer également une plus grande visibilité à l’ensemble des marques du groupe.

“Ce foodcourt nous permettra d’activer de nouveaux leviers de croissance. Et pour les franchisés, ce sera la possibilité d’optimiser les coûts, tant autour des chambres froides que des zones de préparation, etc.”, précise Olivier Gérardin.

Ce nouveau concept est agencé pour répondre à tous les nouveaux modes de consommation : click & collect, en livraison et sur place.

À LIRE AUSSI : Réseau à la Une : Pokawa, l’image de marque pour se développer

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Plus d'informations sur ce réseau :

logo_pitaya

PITAYA

Premier concept de street food thaï fonctionnant en réseau en France, PITAYA a le vent en poupe ! Avec près de 150 restaurants ouverts en Europe, la famille PITAYA ne cesse de s’agrandir !

  • Apport :
    100000
  • Implantation :
    142

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème