Actualités point-de-vente-point-s-638x361

Point S signe un rachat et met un pied sur le marché chinois

, par Nicolas Monier

Point S vient d’annoncer une opération de croissance externe et sa volonté de faire son entrée dans l’empire du Milieu. En finalisant le rachat de la marque Pneus pro services (PPS), le spécialiste du pneu et de l’entretien auto renforce son maillage territorial national tout en s’alliant en Chine avec son homologue Suremoov pour pénétrer un marché à haut potentiel de développement.

 

Souhaitant consolider sa part de marché sur le sol français, Point S poursuit ses opérations de croissance externe en annonçant le rachat de la marque Pneus pro services (PPS).

Centrale d’achat créée en 2004, PPS compte aujourd’hui 120 adhérents. Si le montant de cette acquisition demeure confidentiel, les dirigeants de Point S souhaitent d’ores déjà faire passer une quinzaine de points de vente PPS sous ses propres couleurs. Pour Christophe Rollet, directeur général de Point S, l’intention est également de doubler à terme le maillage territorial de la marqué créée par André Bourrec.

“Cette acquisition nous permettra d’accroître notre volume d’achat tout en optimisant par la même occasion les conditions d’achat au sein du groupe”, précise Christophe Rollet.

 

Quand la Chine s’éveillera

Souhaitant accélérer son développement à l’international, Point S vient également de signer un partenariat commercial avec son homologue chinois Suremoov. À cette occasion, une nouvelle entité, baptisée Point S Chine, a vu le jour dans laquelle le groupe Point S n’a cependant pris qu’une participation minoritaire.

“Nous ne souhaitons pas gérer cette entité au quotidien même si nous possédons d’ores et déjà un bureau asiatique. Suremoov nous a d’ailleurs proposé de rentrer dans leur capital. Nous ne nous interdisons rien mais ce n’est pas pour le moment à l’ordre du jour”, explique le dirigeant.

Derrière ce partenariat, la volonté de Point S de pénétrer un marché de l‘automobile chinois, certes en ralentissement, mais toujours aussi conséquent. Deux unités pilotes verront le jour d’ici la fin de l’année à Foshan, au Sud de la Chine. Si Suremoov possède d’ores et déjà quelque 950 points de vente dans l’empire du Milieu, la volonté affichée par Point S est de monter jusqu’à 2 000 centres d’entretien automobile d’ici 2026.

Point S est désormais présent dans 38 pays. Il dispose de 4 350 points de vente dans le monde et 550 en France.

 

Avatar

Nicolas Monier


Sur le même thème